Les rencontres Mondiales du Libre à Bruxelles en 2013

par Jean-Luc Manise le 28 novembre 2012

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre sont nées en 2000 à l’initiative de l’association bordelaise des logiciels libres (ABUL). Elles ont eu lieu à plusieurs reprises à Bordeaux, pour ensuite essaimer dans d’autres villes en France et dorénavant en Europe avec Genève en 2012 et Bruxelles l’année prochaine.

C’est du 6 au 11 juillet dans les locaux de l’ULB que se tiendra donc la 13ème édition des RMLL La candidature a été portée par Nicolas Pettiaux, Membre des associations libres BxLUG, APRIL et AFUL : « Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre concernent des publics variés et conjuguent en un même lieu quatre événements. Les RMLL sont tout d’abord une manifestation de sensibilisation et d’initiation au libre (logiciels, ressources et œuvres de l’esprit en général) qui s’adresse à chacun (entreprises, administrations, associations, institutions publiques, écoles, institutions culturelles) au travers de thématiques spécifiques : informatique, création artistitique, formation, enseignement, santé, handicap, éducation permanente,… » Les RMLL seront également le rendez-vous des associations francophones impliquées dans la promotion et la vulgarisation des usages des logiciels et ressources libres, ce sous la forme d’un « Village des Associations ». Ces rencontres constituent également un espace privilégié de rencontre de concepteurs et développeurs du monde entier venant échanger sur leurs projets. Les RMLL abritent enfin des espaces de formation personnelle et professionnelle.

Défense des libertés

Le fil rouge de l’édition 2013 sera la défense des libertés numériques avec différentes actions destinées à prendre conscience des enjeux politiques et économiques sous-entendu par le mouvement Open Source : brevet sur les droits d’auteurs, logiciels propriétaires embarqués « de force » dans les ordinateurs, surveillance du Web. L’accent sera également mis sur les ressources créatives présentes dans les matériels et logiciels libres avec la mise en place d’un « Fabulous Hacking Space ».

Dimension éducative

Une attention tout particulière sera portée à la dimension éducative. Nicolas Pettiaux : « Déjà utilisées au sein de l’éducation publique et relayées par de nombreuses formations, les technologies du libre font l’objet en Belgique d’un intérêt grandissant. Les RMLL 2013 ont pour objectif de renforcer cette tendance et seront l’occasion de mettre en relation les spécialistes du domaine avec les professeurs, formateurs, les élèves et les stagiaires. Ces RMLL seront également une source importante de formation et de veille technologique dont pourront bénéficier librement les écoles et les universités. Des ateliers pratiques à destination des professeurs des écoles primaires, secondaires et hautes écoles, notamment artistitiques, seront organisés en collaboration avec l’ULB. »

Arts numériques et bonne chère

Différentes synergies se mettent en place. Ainsi le Festival des Arts Numériques offrira-t-il tout au long des 6 jours des Rencontres un panaché de découvertes culturelles « libres» au travers de ses Nocturnes : des concerts et des pièces de théâtre mais aussi des jam-sessions musicales et du live coding (programmation interactive). Un repas du libre, organisé l’avant-dernier soir des RMLL permettra de découvrir la culture gastronomique bruxelloise et son terroir. Il rassemblera 450 personnes dont les principaux représentants des administrations locales.

Articles Similaires :


Fatal error: Call to undefined function similar_posts() in /homez.39/epnresso/www/wp-content/themes/k2/single.php on line 12