Le portable avant 12 ans, c’est non! Campagne de prévention

par Jean-Luc Raymond le 22 décembre 2008

telephoneportableprevention.jpg

Dans la lignée d’une démarche de révision de la charte locale de la téléphonie portable adoptée en 2002 et modifiée en 2006, la Ville de Lyon a lancé, il y a quelques jours, une campagne de prévention intitulée « Le portable avant 12 ans, c’est non ! » qui vise à déconseiller l’achat et l’utilisation du téléphone portable (ou GSM) pour les enfants de moins de douze ans.

« Le portable avant 12 ans, c’est non! »

La commune de Lyon indique sur son portail que le rayonnement électromagnétique du GSM près de l’oreille est plusieurs dizaines de fois supérieur à celui des antennes. Si aucun effet sur la santé n’est – à ce jour – avéré, en revanche, les effets biologiques peuvent se manifester. L’adulte doit donc utiliser le portable… raisonnablement. L’enfant de moins de 12 ans ne doit pas l’utiliser du tout !, recommande le Ministère de la Santé (France).

Avant cet âge, ni le développement du cerveau, ni l’imperméabilité de la boîte crânienne ne sont à leur terme. Le jeune enfant est donc plus exposé encore au rayonnement magnétique.

La Ville de Lyon en appelle donc à la responsabilité de chaque parent en recommandant la marche à suivre : « Avant 12 ans, je téléphone toujours d’un fixe. Jamais d’un portable ».

Le bon usage du portable pour tous : quelques recommandations

Voici quelques conseils pour tous relatifs à l’utilisation du GSM (extraits de Lyon.fr) :

  • Pour réduire votre exposition aux ondes radio utilisez un kit oreillette,
  • Téléphonez de préférence dans les zones où la réception est de bonne qualité,
  • Evitez de téléphoner d’un TGV et plus généralement lors de tous déplacements rapides (recherche des antennes relais),
  • Choisissez un mobile à faible taux de DAS (niveau d’onde radio auquel on peut être exposé en utilisant l’appareil soit 2W/kg maximum en France).

Parallèlement, la Ville de Lyon va lancer une campagne sur le thème du bon usage du téléphone portable pour tous. La cité a fait enlever toutes les antennes-relais installées dans ses écoles ou à très grande proximité de celles-ci.

Pour en savoir plus

Téléchargez la charte locale de la téléphonie portable de la Ville de Lyon (12 pages, en pdf) et l’affiche de la campagne « Le portable avant 12 ans, c’est non! » (en pdf).

Par ailleurs, en France, un collectif de 10 associations (dont La Ligue de l’Enseignement) lance une campagne de sensibilisation aux dangers du téléphone portable et des antennes relais délivrant 20 conseils phares :

10 façons de réduire son exposition aux champs électromagnétiques

  • Limiter le plus possible les conversations téléphoniques passées avec le mobile,
  • Éteindre totalement son portable lorsqu’il n’est pas utilisé,
  • Choisir un portable avec un DAS le plus faible possible (exprimé en W/cm²),
  • Privilégier les lignes filaires notamment dans les zones fermées,
  • Eloigner le portable de la boîte crânienne et privilégier l’usage du kit-oreillette
    ou du haut-parleur,
  • En réception ou à l’émission d’un appel, éloigner le plus possible le portable
    qui émet, durant quelques secondes, au maximum de sa puissance pour trouver
    la station de base la plus proche,
  • Ne pas téléphoner en mouvement car le portable cherche régulièrement l’antenne
    la plus proche,
  • Ne pas téléphoner en conduisant, action promotrice d’inattention et augmentant
    l’exposition par effet de résonnance du signal GSM,
  • Éteindre le WiFi de sa « box »,
  • Eviter de téléphoner dans une zone où les conditions d’émission-réception sont
    mauvaises.

En tant qu’animateur multimédia en EPN, il est bien évidemment primordial de s’intéresser à sujet.

0 commentaire à “Le portable avant 12 ans, c’est non! Campagne de prévention”


  1. Aucun commentaire

S’abonner

Souscrire aux flux RSS

Partenaires

Trouver Technofutur TIC

Droits réservés